Intro

UA POU est une petite île des Marquises Nord d'environ 2.000 âmes, perdue dans le Pacifique Sud, à 1347 km au Nord Est de Tahiti. Pour s'y rendre, 3 heures d'ATR sont nécessaires pour relier TAHITI à NUKU HIVA, puis si vous avez de la chance, un petit coucou vous emmènera
jusqu'à nous en 20 minutes si tout va bien...

- Cliquez sur les photos pour les agrandir -
- Cliquez sur "COMMENTAIRES" en fin d'article pour laisser votre opinion -
- Cliquez sur le titre(en vert) de l'article pour voir tous les commentaires -
- Résolution écran recommandée : 1280 x 1024 -

- CONTACT -


NOUVEAU!!! Pour ceux qui n'ont pas de compte FaceBook, vous pouvez accéder à mes albums photos via les liens directs dans 'Mes Photos FaceBook" ! (voir ci-dessous)...




samedi 29 décembre 2007

Festival des Marquises : J 03

J 03 encore à Hohoi pour voir les Rapa Nui

Nuku Hiva transportant le Tiki offert à Ua Pou

Léa toujours de bonne humeur!
Les pahu de NKH à pleine puissance !
Haka Pahaka (danse de l'oiseau) (Nuku Hiva)



Les Rapa Nui


Une Rapa Nui (Îles de Pâques, Chili)






3 commentaires:

  1. encoreimpeudelecture1 janvier 2008 à 09:29

    Définition de la xénophobie

    Etymologie : du grec xenos, étranger et phobos, peur, effroi.

    Au sens littéral, la xénophobie est la peur irraisonnée, maladive de ce qui est étranger.

    Dans le sens courant, le terme "xénophobie" est plutôt utilisé pour caractériser un sentiment envers d'autres êtres humains.

    La xénophobie désigne les sentiments systématiques de crainte, d'hostilité, voire de haine envers les étrangers, c'est-à-dire de ceux qui n'ont pas la même nationalité que soi ou qui n'appartiennent pas au même groupe (culture, religion, langue...). L'étranger est perçu comme une menace pour l'équilibre de vie et, donc comme un ennemi, ce qui entraîne des réactions de peur ou d'hostilité, ou les deux. Dans les formes extrêmes, la xénophobie peut dégénérer en haine ou en violence.

    Les sentiments xénophobes se développent souvent dans les périodes de crise économique dont l'étranger devient le bouc émissaire ou lorsque deux cultures différentes doivent cohabiter.

    Lorsque la xénophobie s'applique à des individus en raison de leur appartenance à une autre ethnie, on emploie abusivement le terme de racisme alors qu'il s'agit plutôt d'ethnophobie. La xénophobie trouve son origine dans une différence ou une confrontation, tandis que le racisme contient l'idée de supériorité d'un groupe par rapport à un autre, sur des critères d'apparence physique.

    Méme pas peur,comique.

    RépondreSupprimer
  2. Kaoha nui
    moi je suis fière de ma culture. J'ai pas eu l'occasion d'être sur mon île lors du festival mais les photos nous montre bien l'ambiance qu'il y a eu là bas...MAGNIFIQUE!!!!

    RépondreSupprimer
  3. Ka'oha Nui !

    Que vous êtes beaux tous sur les photos ! Merci Christ pour ton blog aussi. J'ai lu tous les commentaires, et la présentation du président du festival. Ce que vous réalisez ensemble est une merveille.

    Cette chance que vous saisissez est unique. Bien rare sont ceux qui peuvent réaliser une démarche de cette nature avec tant de constance et d'intelligence, pour le meilleur de vous. Pour le meilleur de nous tous, au delà du temps et du lieu.

    Et même si l'émotion de ce qui se joue aujourd'hui ne permet pas de comprendre toute l'ampleur de cette richesse, ce qui vous rassemble est plus fort que ce qui vous différencie, toujours.

    Et ce qui vous différencie rassemble. La preuve.

    Koutau, koutau nui o te Enata
    Kia Manuia

    RépondreSupprimer

Pour laisser un commentaire, tapez votre texte, puis dans la fenêtre à côté de 'Commentaire :' choisissez votre identifiant par exemple 'anonyme'. Si vous voulez laisser une identité choisissez 'Nom/URL', une autre fenêtre s’ouvre 'Modifier le profil', entrez votre prénom et cliquez sur 'Continuer' puis sur 'Publier le Commentaire'. Voilà c’est fait !